• calvin est infernal, et pour cause...

    Suite aux problèmes évoqués sur facebook et ici même brièvement (Problème de hiérarchie -avec moi- au cru, problème de hiérarchie tout court pour le reste de la "meute"), j'ai lancé une recherche sur internet, et là, tout s'explique, tout les problèmes tombent, pleine face...

    Comme me l'a évoqué Chloé, il y a un problème hiérarchique, mais me concernant il est très mince car il ne se manifeste qu'au cru (c'est donc jamais avant tout à l'heure), pour le reste de la famille c'est plus corsé. Il n'écoute personne d'autres de toute façon à la maison.


    Problèmes :

    N°1 : La gamelle : Ce n'est pas un soucis de grognement/hérissement de poils contrairement au cru. (D'ailleurs ma petite sœur ne touche pas à la gamelle, ne nourris pas le chien, ne reste pas en sa présence quand il mange, par précaution). On peut y mettre les mains, de l'eau, toucher le chien, tout ce qu'on veut, no soucy. C'est vraiment le cru qui le rend trop space. Enfin bon, la gamelle, le problème c'est TOUTE LA FAMILLE. Calvin mange dans le garage donc on est pas censé le regarder, hors, mes parents y vont fumer et donc il mange QUE lorsqu'ils arrivent... DE PLUS, ma mère REFUSE de virer la gamelle au bout de 10 minutes, elle a pitié de lui, il crève la faim selon elle... J'ai réussi un petit mois mais elle lui donné à manger pendant la journée donc c'était juste inutile. ENSUITE, mon père a un énorme problème avec les RESTES. Il en met TOUT LE TEMPS, il faut constamment qu'il prenne pitié du chien et de ses croquettes (il a vu comment c'était fait alors...) et dit que son chien a droit à "son dimanche" -toute la semaine je précise...- et surtout, SURTOUT, le poulet. Mais ça, c'est juste une horreur, je me bats avec lui ça fait 1 an, pour qu'il arrête de lui donner. Il le fait mais dès qu'il peut il lui donne ! Enfin bref, pour la bouffe on peut faire confiance à personne.

    N°2 : L'anxiété de séparation : Calvin en souffre, ça ne peut être que ça. J'ai lu là dessus tout à l'heure, je vous cite un bout :

    "Dans l'anxiété de séparation, lors de la promenade, le chien ne s'éloigne jamais de son maître, gardant un contact visuel permanent. Dans la maison;il le suit dans toutes les pièces. Parfois il trouve des activités de substitution. Le chien va s'infliger des plaies par des léchages, des mordillements ou des succions."

    C'est clairement mon problème, en balade il ne peut pas s'empêcher de se retourner toutes les 30 secondes pour vérifier que je sois encore là, sinon il se met à courir à une vitesse folle et à paniquer comme un bébé. A la maison, au garage, au jardin, il suit. C'est inévitable, aucune intimité, ce chien est constamment dans nos pieds, il ne peut pas s'en empêcher, et surtout dans les miens. Quand je sors je dois faire prendre mes chaussures par quelqu'un d'autre, sans ça il pleure pendant je ne sais combien de temps, dès que je suis habillée il pleure car il sait que je m'en vais, quand je dois partir je dois faire aucun bruit, s'il m'entend parler et partir sans lui, il pleure, il pleure, il pleure, il aboie, il pleure. C'est vraiment un problème.

    N°3 : L'hypersensibilité - Hyperactivité : C'est potentiellement envisageable, surtout que dans sa fiche individuelle de suivi, la case de socialisation a été coché "Suspect" et commenté "Hyperactivité ?". Ce qui m'amène à envisager cette Nième possibilité est aussi dans ce texte, je cite quelques passages :

    "Un chien est continuellement en mouvement, il gesticule, il fait tomber les chaises, il renverse sa gamelle d'eau, la prend dans sa gueule, la promène, la relâche et la reprend."

    "Il aboie sans cesse malgré les ordres de silence (...)"

    "Il a un seuil de réactivité très bas et une activité motrice exacerbée. Au moindre geste, parole, bruit ou caresse, il se met à bouger. Il est infatigable !! Lorsqu'il joue, il s'excite très vite rendant le jeu impossible."


    Conclusion : "Il y a nécessité de soigner un chien hyperactif, car même s'il n'est pas méchant, on peut voir ses symptômes évoluer vers des troubles anxieux et agressifs."


    Ces seuls trois problèmes résument tout à fait mon quotidien, dans l'hypothèse qu'il y en ai d'autres, c'est déjà gravement avancé et ça risque d'être assez long à rétablir.

    Je vais devoir rétablir ce problème de gamelle avec ma famille et ils devront y mettre du leur. Le problème c'est qu'ils n'ont "jamais le temps" mais veulent tous que ça change. Je vais imprimé le site que j'ai trouvé, beaucoup de réponses pour eux s'y trouvent. Maintenant, si vous avez des SOLUTIONS (pas de SUGGESTIONS, déjà trop d'erreurs commises), je suis plus que prenante ! Pour l'anxiété, je vais devoir retravailler le respect et le "à ta place", et ensuite casser les rituels d'arrivés et de départs, mais est-ce que ça sera suffisant... En tout cas, d'avance merci à ceux qui auront pris la peine de lire le pavé de mes soucis ! Et bien sûr, le site de mes réponses, ici.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :